Forum JDR Stratégie/Géopolitique futuriste. Créez votre civilisation. Guidez votre peuple.
 
AccueilEmpiresCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Collectif Impérial d'Eygan

Aller en bas 
AuteurMessage
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Collectif Impérial d'Eygan   Mer 26 Oct 2016 - 23:39


COLLECTIF IMPÉRIAL D'EYGAN




. Description .


Le Collectif Impérial d'Eygan regroupe les derniers avortiums dit "de race pure", c'est à dire avec l'ADN originel d'humains génétiquement modifiés au 21eme siècle, avant même le premier voyage interstellaire. Comparé à leurs homologues avortiums du reste du Reich Avortium, ces avortiums ne sont guère émotifs. Pour être exacte, ils ont un instinct de survie très fort, l'esprit sociale très fort, un personnalité très faible et une expressivité inexistante. Plongez un couteau dans la main d'un avortium et il peut ce passer deux scénarios : Soit il vous regarde sans rien dire, soit vous avez oubliez de l'attacher et il vous ferra souffrir avec empathie. Un avortium se comporte exactement comme une machine qu'on aurait programmé à survivre. Cette absence d’expression émotive est du à l'origine même du programme génétique avortium, qui voulait en faire des esclaves parfaits pour les humains. Intelligents, polyvalents et dociles. Il ne s'agissait pas d'un programme cruel à l'époque, mais d'une altérnative pour préserver l'humanité d'une singularité technologique qui mènerait à l'anéantissement ou la soumission de l'espèce humaine à une intelligence artificielle auto suffisante et évoluant d'elle même. La Purge Eidolône aurait été la parfaite illustration de cette peur avérée des siècles plus tard.

Deux types d'avortiums évoluèrent au cour de l'Antiquité Spatiale : Les avortiums de Zéta-Canis et les avortiums de l'Impérium Avortium. Tous deux unis au sein de la Confédération Avortium d'Eygan, la première planète revendiquée par les avortiums pour garantir leur indépendance et les sauvegarder de l'anéantissement. Les premiers se mélangèrent avec les humains, promulguant la paix, la spiritualité et la quête d'émotion (le retour inavoué à l'état humain). La seconde resta isolée des influences humaines et fut par la suite dissous par l'Impérium Auroran. Les survivants ont rejoins Zéta-Canis sans pour autant adhérer à la culture d'ouverture et noyaient en eux ce qu'on pourrait qualifié de "vengeance". En réalité, il ne s'agissait ni de vengeance ni de peur des humains à proprement parlé, mais d'une déduction logique et irréfutable celons eux :  Les humains sont dangereux. Les humains doivent d'êtres anéantis.

Patientant des siècles, gagnant en force petit à petit, caché dans la foule des "gentils avortiums", ils ont tissé un lien unique entre leurs membres, interdisant la reproduction avec d'autres avortiums hybrides ou d'humains. Une société secrète dans le Reich. Invisible et "innocente" car sans but à cour terme pouvant être décelé. Sauf peut être par une certain B-Machine qui gouvernait les avortiums à cette époque. Allez-savoir pourquoi elle les à gardé au lieux de prévenir les autres avortiums et humains et les pourchasser si elle connaissait leurs existences.

La fuite et la sauvegarde des avortiums du Reich dans la nouvelle galaxie permit, petit à petit d'effectuer une sorte de "sélection pragmatique" au seins du peuple avortium. Sans le savoir, et profitant des années de chaos sur Palern, les avortiums "d'origine" sélectionnèrent avec soin les avortiums utiles qui survivront, et les autres, qui mourront. Assassinat déguisés en suicide, désertions, ou accidents. Loin des soupçons de la haute société du Reich, convaincu et aveuglée de gouverner un peuple fort bien aimable, unit derrière leur empereur et la ligné des Marcus... En cinquante ans, le ménage eugénique avait été fait dans le dos des autorités armées qui, devons nous le rappeler, ne se composait pratiquement exclusivement de machines... et quand les nobles décidèrent de s'ouvrir au reste de la communauté interstellaire, les avortiums passèrent à l'action. D'autres peuples ont rechapés. Menaces potentiels. Intervention directe. C'est tous ce qu'attendait les avortiums avant de prendre le pouvoir. (Future RP) Le reste des espèces devront faire avec des avortiums qui pour certain, ont œuvré à leur éradication depuis toujours.


. Penser "avortium" .

Gravé dans leur code génétique, la sauvegarde de leur espèce est leur principale moteur d’innovation et d'évolution aussi bien individuel que collectif. Ils ne prêtent guère de valeurs matérialistes ou spirituels. Ils sont...immatérialistes. C'est à dire qu'ils empruntent la voie technologique de la virtualité. Leur corps matériel sont bien vivant, mais la cybernétique avancée implanté dans leur cerveau et leur comportement empathique ne les distinguent plus vraiment de machines auto-répliquantes pouvant saigner. Ils vivent "dans leur monde" mi-réel, mi-virtuel. Les sensations et expériences agréables ou désagréables leurs sont inconnues. En gros, tous ce pourquoi un homme vit, l'avortium s'en défit et l'ignore. Un peuple difficilement compréhensible et encore plus difficile à apprécier quand il ne partage presque rien. 

Les avortiums ne sont pas des clones ou des jumeaux. Ils ne se ressemble pas forcément physiquement, et n'auront pas tous la même réponse au même problème. Ils sont empathiques et dénués de vrais personnalité, mais ne partagent pas tous le même héritage génétique. Les premiers avortiums étaient des humains à la base. Tous différents les un des autres, auquel on à enlevé et ajouter du matériel génétique. Mais pour le reste, ils sont resté comme tel et donc foncièrement différent les uns des autres. Ainsi, ils ne s'habilleront pas tous de la même manière, ne feront pas tous le même métier, et n'auront pas tous la même façon de penser. Bien que cela reste du pareil au même pour pas mal d'espèce.

Ils ne cherchent pas à s'entourer d'objets mais de symboles. Réel pour les étrangers, avec des monuments historiques rappelant constamment leur chemin en tant que peuple, virtuel pour eux via l'éducation culturelle. L'éducation culturelle (disons la propagande pour être claire) est omniprésente dans leur vie. L'information est distribuée uniformément à toute la population. Ils ont totalement confiance dans leurs chefs, qui s'élèvent par sélection via des examens pointus. On devient leader uniquement par compétence personnelle et nécessité nationale. Les besoins primaires de l'espèce sont les seuls objets de préoccupations. Survivre et perdurer.


. Nationalisme .

Les avortiums du Collectif Impérial d'Eygan ne revendiquent aucune autre nationalité que celle d'Eygan. La planète à beau avoir été envahie et partiellement détruite durant la Purge Eidôlone, les avortiums n'en démordent pas. Ils sont avortiums et eygans. Rien d'autre, ni plus ni moins. Qu'importe le lieux de naissance, que ce soit sur Eygan elle même, ses colonies ou à l'étranger, deux parents avortiums donneront naissance à un eygan. Les avortiums ne voient pas la nécessite de sub-divisé le corps sociale en une multitude de communautés spécifiques. Les "Palerniens" n'existe pas. 
Un peuple. Une vision. Un objectif. Il y a les avortiums et puis il y a les autres. Une menace doit être neutralisée. Une opportunité doit être saisie. Un allié doit être protégé. Mais toujours les avortiums prévaut dans l'équation.



. Organisation et Société .

Conformément à la vision avortium, le Collectif Impérial d'Eygan est une autocratie gouverné par le plus conforme à ce poste celons les critères nationaux. L'Empereur est donc celui qui dirige le gouvernement. Il est à la fois l'autarque et l'esclave de sa nation. Sa volonté est faite jusqu'à ce que le Bureau Politique estime qu'elle n'est plus en adéquation avec la Vision nationale établit par le peuple. Les changements sont limités et l'empereur se contente de représenter le peuple et de maintenir le cap établit par la volonté de tous. C'est donc à la foi un régime autoritaire avec un chef suprême encadré par le Bureau Politique et une démocratie car le peuple est LA vision nationale et oriente toujours la politique à respecter sans pour autant être consulté de manière directe. Les humains parleraient de gouvernement instable avec de chefs jetable. Pour les avortiums, ça marche. Un ordre de succession est suivit en cas de perte de l'empereur suite à une crise imprévue, le temps qu'un nouvel autocrate soit désigné par les examens du Bureau Politique. Le régime "République Populaire" serrait ce qui se rapproche le plus humainement parlant. Les avortiums sont pour ainsi dire constamment analysés grâce à leurs implants. 

L'ancienne vision du Reich était de maintenir un petit nombre d'avortiums pour les défendre plus aisément. La nouvelle doctrine est complètement inverse. Les avortiums doivent êtres nombreux et éparpillés aux quatre coins de l'univers pour survivre et prospérer. Tel du pollen lâché au vent, les colonies avortiums pousseront pour proliférer. La natalité est augmentée et contrôlé pour suivre les besoins nationaux. Chaque homme et femme qui correspondent aux caractéristiques requises sont invités à procréer pour le bien de tous et plusieurs fois en une vie tant que cela est cliniquement supportable.



. Forces Armées .


Je l'ai déjà dit, mais la survie est le premier objectif. Il est donc naturel que l'armée joue un élément central dans le Collectif Impérial d'Eygan. 

La croissance démographique est donc agressive. Et les nouvelles recrues afflues dans l'immense armée du Collectif.
L'adrénaline joue encore son rôle dans l'instinct de survie de l'avortium. Il serra calme en apparence, mais ses réflexes et sa force augmente dans les situations à risque.  Les avortiums ne sont pas motivés par des pulsions patriotiques qui les mèneront au cœur de la charge sous le feu ennemis, mais font preuve de pragmatisme au combat, même si la logique "veut" qu'il se sacrifie soit pour sauver plus d'avortiums ou tuer plus d'ennemis. Les kamikazes sont courants, mais pas les héros. Le courage ou la lâcheté n'existe pas. Il y à la situation, et la décision la plus adéquat. 
L'ennemi est fort, on recule. Il est faible, on avance. Sur ce point, même l'Ost Impérial du Reich était d'accord. Pas de "Jusqu'à la mort !!!" ni de "Poursuivez les jusqu'en enfer".
La gloire, l'honneur, le faire-play. Des idéaux d'humains. Seul la victoire compte et à travers elle, la survie.

Comme tous les postes à responsabilités, les généraux et officiers sont soumis à des examens précis qui leur confieront alors l'autorité sur leurs frères d'armes.



Tous ce qui n'est pas utile est éliminés, que ce soit par l'exile ou la mort. Au combat, les avortiums sont insensibles mais pas idiots et n'iront pas détruire un quartier entier juste par ce que ennemis si trouve, à moins que la zone soit vraiment sans intérêt. Les généraux réfléchissent à leurs actes et à l'avenir du peuple. Si une terre peut être prise intacte, cela vaut mieux. Non pas par moral, mais par intérêt future. 

Les espèces vaincues ne sont pas systématiquement victime de génocide. A moins que les pronostiques ne disent le contraire, un peuple inférieur qui ne représente aucun danger serra épargné ou soumis.

Les humains ne sont pas tué à vue, mais d'expérience, les avortiums seront sur leur garde. Et si malgré les approches diplomatiques, les humains se montrent trop entreprenant ou adopte un comportement suspect, la règle veut qu'il soit éliminé. Par prévention et sécurité.


. Le Bureau Politique .

Les avortiums qui occupent un poste au Bureau Politique ont été désignés il y à longtemps, avant la prise de pouvoir. Une fois celle ci effectuée, ils sortirent de leurs anciens lieux de vie pour s'installer, conformément au plan, au Palais Impérial. La KaiserGarde ne s'est pas opposé à cette intervention car elle faisait elle même partie du plan depuis le départ. Pas étonnant que leur formation soit entouré de mystère. Ils cachaient leur vrais nature. Les anciens dirigeants ont été enfermés, les fonctionnaires menaçants éliminés et les lieux investit.

La réorganisation nationale fut très rapide car le travail avait déjà été préparé à l'avance. Tout était déjà stocké dans des banques de donnés. L'ancienne administration fut supprimée, les donnés importantes et utiles conservées et le nouveau programme fut installé et respecté.

Le Bureau Politique ne représente qu'une petite partie du Palais Impérial, situé à sa base et en profondeur. Leur reste est réservé à l'administration du collectif impériale.
Les membres du Bureau Politique sont anonymes. Ont ignore comment ils s'organisent entre eux pour la répartition des taches et comment fonctionne leur mode de commandement. Mais leurs yeux sont partout et même l'Empereur n'est pas à l'abris de leur jugement.

. L'Autarque .

L'Impératrice actuelle est nommée Ophelia Julo. Elle à passé l'examen du Bureau Polique avant même son installation au palais. Elle s'est contenté de suivre le groupe et de s'installer sur le trône...enfin façon de parler. Le trône du kaiser fut enlevé car superflus. Ophélia fait plus office de chef de l'administration impériale que de dirigeant hautain admirant sa cour. Pas de repas factieux, de réceptions ennuyantes ou de bals sans intérêts. Servir la Vision nationale est l'unique objectif. Elle serra donc toujours active, allant d'un bureau à l'autre, veillant à ce que les rouages politiques soit bien graissés et que les affaires tournent. Conformément à la volonté du Bureau Politique, c'est une impératrice de terrain. Elle se rend d'elle même dans les lieux de l'action. Que ce soit les projets urbains importants, les colonies extérieures ou la revue des troupes.
C'est le premier agent de la nation et son travail est sans doute le plus épuisant et stressant. (Le stresse chez les avortiums se limite à son aspect chimique et non à des pensés défaitistes ou de lassitude). Mais elle tien le cap et le jour ou elle ne pourra plus assumer ses fonction, quelqu'un d'autre la remplacera.



. La ville .

Nexus, la capitale et Palern en général, ne sont pas considérées comme la ""capitale" du Collectif Impérial d'Eygan. C'est Eygan la capitale. Tous le reste n'est qu'enclave et colonies extérieure. Les avortiums de cette région de la galaxie nouvelle ne sont qu'une partie visible d'un empire avortium que leurs membres ne peuvent estimer.

La ville fut réorganisés. Les terres des Vénérables furent redistribués et la ville entama ses travaux de restauration. Tous ce qui était dressé à la gloire des Marcus fut démembrés et recyclés. La défense fut la première inspiration de la ville qui va avec le temps devenir une forteresse pour son peuple. Tous Palern est vouée à l'urbanisation pour installé la population croissante. L'industrie lourde et l'armement seront les principaux lieux d'activités. Tous ce qui est inutile est supprimé.


. Conclusion .




Traits sociaux :

Patriotes : Augmente de de 5% les Points de Victoire durant un combat sur votre territoire. Coût : 1
Défenseur : Augmente de 5% les Points de Victoire de vos défenses. Coût : 1
Telluriques : Augmente de 5% les Points de Victoire durant un combat planétaire. Coût : 1
Croissance rapide : Réduit d'un an le développement de votre monde natale. Coût : 2
Cultivateur : Double la quantité de Fleures d'étoile sur l'un de vos mondes. Coût : 2

Colonisateurs : Réduit d'un an le temps de colonisation des mondes en périphérique de votre monde natale. Coût : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
 
Collectif Impérial d'Eygan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmos Domination :: Cosmos Domination :: Civilisations :: Civilisation actives :: Civilisation inactives :: Collectif Impérial d'Eygan-
Sauter vers:  
top rpg
TOP 50 Rpg
Sawen.net - Annuaire Forum RPGAnnuaire de forums RPG//