Forum JDR Stratégie/Géopolitique futuriste. Créez votre civilisation. Guidez votre peuple.
 
AccueilEmpiresCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite avortium sur Atlan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Visite avortium sur Atlan   Lun 22 Aoû 2016 - 23:35



Le sénéchal Emelias Kilz est une officier avortium au service du Vénérable Seigneur Edmôn. C'est une femme loyale et fervente pratiquante du Culte des Sauveurs d'Isha et d'Asuryan. Son suzerain lui faisait confiance pour accomplir certaines missions délicates qui nécessitait un esprit rationnel et concis. 
Quand sa corvette d'exploration se posa dans neige d'Atlan, elle s’empressa d'activer via ses commandes cérébrales ensemble de l'équipe automatisé, composé de robot polyvalent Singleton, a la foi ouvrier et robot de sécurité et de drone de reconnaissance Bulle.

L'un des drones se leva de son socle et se mit en lévitation devant le sénéchal en attente d'ordre.

- Bubulle, tu serra le nexus coordinateur. Tu me transféra le rapport de synthèse des différentes analyses faites dans un rayons court. Au plus vite. Ensuite, avec les singletons, je veux que vous placiez des balises d'observation et que vous appliquer le protocole de veille. Tu restera là comme relais de communication quand nous serrons partie.

La Bulle ne prit pas la peine de répondre avec des sons contrairement à la sénéchal. Il se contenta d'une approbation par voie cérébrale.

En attendant, Emelias contacta son camarade, situé quelque part prêt d'une autre planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
Baal
Narrateur
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 07/08/2016

MessageSujet: Re: Visite avortium sur Atlan   Mar 23 Aoû 2016 - 19:01

Gizarion travaillait et vivait avec ses trois disciplines dans un observatoire situé sur le continent de Selenix. Les quatre étaient probablement les seuls êtres intelligents sur cette masse terrestre. A part quelques prédateurs, ces terres étaient complètement vides de toute forme de vie supérieure. Cependant, elles permettaient ce que les villes sous-marines étaient incapables d’offrir: une vue sur l’espace. Certes, les tempêtes géantes empêchaient l’observation du ciel durant des journées entières, mais il suffisait de jouir de quelques prévisions de météo pour pouvoir déterminer quand diriger les télescopes vers le ciel. La vie était rude ici, si loin des océans, mais la vision des millions d’étoiles brillantes de mille feux sur la voûte céleste durant les nuits sans tempête valait la peine. Au moins, c’était l’avis de Gizarion et de ses adeptes.

Sur le plan politique, rare étaient ceux qui s’intéressaient à la recherche astronomique. Les océans d’Atlan semblaient suffisamment vastes pour occuper l’attention des autorités pendant des longues années, mais il s’avérait que le souverain en place, Aratak, avait démontré un certain intérêt pour les recherches de Gizarion. Ce dernier avait donc pu convaincre le monarque d’allouer quelques maigres fonds pour mettre sur pied et entretenir l’observatoire. Le coût de l’opération étant insignifiante, personne à la Cour n’avait trouvé la force de vouloir protester contre un projet dont la dépense était si faible qu’on peinait à l’apercevoir. Les grandes aristocrates avaient rapidement trouvé un sujet de querelle plus passionnant que l’existence d’un observatoire perdu au milieu d’un continent enneigé et frappé par des méga-tempêtes.

C’est en pleine matinée qu’un des radars de l’observatoire s’agitait. Un des disciplines de Gizarion se chargea d’aller voir ce qu’il en était. En toute apparence, quelque chose semblait tomber du ciel. Probablement un astéroïde ou quelque chose de similaire. Rien de bien particulier. C’est alors qu’une deuxième discipline arriva et fit remarquer que la vitesse ne jouait pas. Un astéroïde accélérait et ne garderait pas une vitesse constate voire même freinerait en arrivant près de la surface. On fit immédiatement venir Gizarion qui observa les données et eu qu’une seule conclusion à formuler.

« Hmmm, sans aucun doute un vaisseau étranger. Selon les informations que nous avons, il doit être de très petite taille, peut-être une corvette d’exploration. »

« Mais qui voudrait bien venir sur cette planète ? Il est impossible de déterminer depuis l’espace qu’elle est habitée. » s’exclama un des jeunes. Gizarion frotta son menton et dit.

« Je doute que ce vaisseau soit belliqueux. Le plus probable est que nous sommes face à un aventurier un peu trop hardi. »

Des signaux clignotaient sur un tableau de bord d’un des murs de l’observatoire.

« Aie, aie. » dit l’astronome. « Une tempête arrive. Notre visiteur risque d’avoir des très grands problèmes s’il reste là. Décidément, les gens de l’espace ne connaissent rien aux dangers de la nature. Il faut qu’on aille l’avertir. »

Les disciplines regardaient leur mentor de manière stupéfaite. Aucun d’entre eux avaient envie de sortir dans cet espace froid, venteux et dangereux. Déjà vivre dans cet observatoire n’était pas une tâche aisée au quotidien, alors l’extérieur…une idée effroyable, mais aucun des jeunes eut le courage de contester la décision de l’astronome royal.

Une heure plus tard, Gizarion et deux des disciples embarquaient dans un véhicule terrestre à chenille et à la forme aérodynamique, un des rares engins capables à pouvoir se mouvoir dans une des tempêtes de ce monde. Il était peu probable qu’ils pourraient revenir à temps pour se mettre à l’abri de l’ouragan et donc il faudrait pouvoir tenir dans le véhicule pour réussir le retour sans finir par être emporté par les vents ou finir bloqué sous la neige.

Le site d’atterrissage de l’étranger se trouvait à quelques dizaines de kilomètres au pied d’une chaîne de montagne. C’était en endroit bien choisi car les montagnes freineront massivement les vents venus depuis les cercles polaires et ravageant le continent avec une force inimaginable. Est-ce que l’étranger le savait, pensa Gizarion, ou avait-il eu un simple coup de chance ? Quel que soit la réponse, il ne fallait pas perdre du temps. Selon les estimations du scientifique, la tempête s’abattrait sur la région dans quelques heures. Elle n’allait certainement pas atteindre la force des plus grands ouragans, mais elle serait sans aucun doute suffisante forte pour arracher du sol un vaisseau de petite taille comme la corvette d’exploration.

Leur véhicule avança lentement sur la glace éternelle. Sur un monde si marqué par les tempêtes et la glace, il n’y avait aucune utilité à rouler vite. On pouvait trop facilement tomber dans une crevasse cachée par une fine couche de glace ou s’enfoncer dans un lac apparemment gelé. La prudence faisait la différence entre mourir de vieillesse ou dans un creux glacé au cœur d’un continent hanté par des animaux affamés en tout instant. Il leur fallu alors au moins une heure pour parcourir ce qui pouvait semblait sur une carte être qu’une petite distance à parcourir. C’est alors qu’au loin, l’astronome et ses disciples pouvaient voir les formes de la corvette et une forme humanoïde gambader autour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Re: Visite avortium sur Atlan   Mer 24 Aoû 2016 - 15:48

Dans la corvette, les instruments signalèrent une activité en approche. Elle passa inaperçu, jusqu'au moment ou elle franchit le col des montagnes.
Des tryclons ? Le singleton qui plaçait des balises autour de la navette déplia son canon d'énergie et tendis son bras en direction de l'anomalie. Il transmit à la sénéchal Emelias ses données.
Cette dernière jouait avec une pièce quand elle fut surprise par le rapport expresse.

"Bordel !"

L'Avortium se redressa rapidement avant de se placer debout dans un assembleur d'armure. Cette machine ressemblait à une cabine de douche. En deux secondes un exosquelette recouvrit son corps, paré au combat.
Elle s'équipa d'un fusil d'asseau à rayons bleu et déboula à l'extérieure de la corvette. Elle analysa son environnement et transmis ses ordres par la pensés. Une grenade fumigène entoura la corvette, d'une épais nuage blanc qui masqua ses faits et gestes. Dans l'instant, la demi dizaine d'unité automatisée se ruèrent au sol, activant des micros vibrations le long de leur corps ce qui les fit comme "fondre" dans la neige et disparaître. Emelias resta debout, son bouclier personnelle l'entourait. Une barrière invisible capable de retenir dans une certaine mesure des projectiles de faibles calibres.

Elle n'avait aucune idée de la nature de l'étranger et se tenait prête. Quand il arrivera, elle ne pointerait pas son arme directement contre lui, mais le canon baissé, prudente et prêt à rouler bouler et s’enfuir dans la navette si le besoin s'en faisait sentir. Une rapide prière au Sauveurs, et une attente interminable rythmé par les battements de son cœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Re: Visite avortium sur Atlan   Ven 23 Sep 2016 - 11:16

Emelia Kilz se tien en posture de défense, son fusil d’asseau tenus fermement, et ses capteurs tous aux aguets. La tempête de neige ne facilite pas les choses, mais au fur et à mesure que le véhicule se rapproche, elle devinait aucun armement offensif quel qu’il soit. Bonne nouvelle, mais vaut mieux rester prudent.

Quelque instant plus tard, le véhicule stoppe à quelque pas du vaisseau avortium. Sa forme rappelait de loin le style aquatique et ses chenilles adhéraient parfaitement au sol glissant et la neige. Quelque seconde de silence, puis une ouverture révèle une première personne, visiblement humaine. Des survivants de la Purge Eidôlon ?

Deux autres personnes, visiblement sous les ordre du premier se placent en levant lentement les mains en direction d'Emelia, en signe de paix. L'avortium, derrière sont armure, n’éprouve aucune volonté de déclencher une guerre avec un autre peuple, et abaisse complètement son arme. Un sourire se dessine sur le visage de Gizarion et deux des disciples qui le suivent. En guise de bonne volonté, le heaume d'Emilia se découvrit pour révéler son visage à la peau pâle. Elle fait le signe de la Terre en guise de salutation. Les trois atlan se regardèrent, sans comprendre la signification de ce geste, mais tentèrent de le reproduire maladroitement.

"Bonjour, je m'appelle Emelia Kilz, du Reich Avortium de Novalis. Je représente le Vénérable Edmôn du clan Marcus."

Encore une fois, les trois individus ne semblaient pas comprendre le langage de l'étranger venu de l'espace. Gizarion se tourne vers ses disciple et leur parle en atlan.

"J'ignore d'où elle vient, mais établir un contacte claire doit être notre priorité pour comprendre ses intentions à venir sur notre monde. Elle nous ressemble, mais n'est pas des nôtres. Nous devrions peut être la conduire à nos érudits pour qu’ensemble ils puissent débuter une traduction ? Sa technologie semble capable de prouesse à en juger par ce que je vois. je suis sur en quelque jours, ses instruments seront capable de comprendre notre langue. De même que les notre."

Les deux groupes s'observent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite avortium sur Atlan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite avortium sur Atlan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmos Domination :: Cosmos Domination :: Civilisations :: Civilisation actives :: Civilisation inactives :: Royaume Atlan-
Sauter vers:  
top rpg
TOP 50 Rpg
Sawen.net - Annuaire Forum RPGAnnuaire de forums RPG//