Forum JDR Stratégie/Géopolitique futuriste. Créez votre civilisation. Guidez votre peuple.
 
AccueilEmpiresCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête - Les visages dans l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Quête - Les visages dans l'espace   Ven 12 Aoû 2016 - 20:00


Des explorateurs en quête d’opportunités minières ont découvert quelques étrangetés dans l'un des champs d’astéroïdes inexplorés. Une immense fresque de visages taillés dans la roche, errant depuis une époque lointaine. Grace au vide spatiale, aucun éléments extérieurs ne semblent avoir altéré leurs formes. Leur apparence est très proche de l'humain, mais seul leurs visages et non leurs corps sont représentés. Quel peut être la signification d'une tel débauche de technique artistique? Qui ont réalisé ces sculptures et laissé à l'abandon si longtemps ?
Les avis sont partagés sur les projets en envisager.

1. Certains pensent que nous devons poussez les investigations et construire une station de recherche en orbite des visages.
-Dépenser 10 métaux pour construire la station de recherche.(1 an)
-Etudier ces monuments

2. D'autres encore n'ont que faire des ses sculptures xénos et désirent accomplir leur mission première : récolter des ressources.
-Briser les visages.
-Récolter 5 de métaux pendant 4 ans

3. Nous pourrions aussi laisser ces sculptures là où elles sont et ne rien tender d'imprudent.
-Ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Jeu 18 Aoû 2016 - 12:07

L’espace profond était un endroit ennuyeux, mais calme. L’adjudant Millt s’y était toujours senti bien. Les Vajras, comme les Humains, préféraient de loin les planètes riches en ressources, aussi les missions de reconnaissance dans les profondeurs de l’espace se déroulaient presque toujours sans accro (ni résultat). Aussi, lorsqu’il avait été confié à lui et sa corvette la mission d’escorter des explorateurs de la Guilde Lucidum Futurae dans un champ d’astéroïde perdu à la recherche de ressources, il avait accepté avec enthousiasme.
 
La Légion de Millt, l’Hominis Expansionis, avait de toute façon toujours entretenu de bon terme avec la Lucidum. Le voyage se déroulerait certainement agréablement et tranquillement, s’était-il répété. Sa corvette était petit, n’embarquait que huit hommes et n’était que légèrement armée, mais il n’y avait de toutes façons presque aucune chance de rencontrer qui que ce soit dans ce secteur de l’espace. Les pirates terrans n’étaient pas du tout dans ce secteur, et les Légions renégates ne s’aventuraient que très rarement dans les champs d’astéroïdes.
 
Millt se contentait de faire naviguer à faible allure sa corvette, du nom de ‘Sundance’, entre les astéroïdes, tout en restant à portée d’onde-courte permanente du vaisseau de reconnaissance de Lucidum. A vue de nez, ce seraient encore quelques jours passés dans l’ennui –et la paix- pour l’adjudant et ses hommes. Tout juste envoyaient-ils toutes les 30 minutes un message à ondes-courtes aux civils de la Guilde afin de s’assurer de leur bien-être. Le Terran allait prendre son tour de sommeil lorsque l’enseigne Bail attira son attention.
 
« Adjudant, commença Bail, le vaisseau de Lucidum nous envoie une image cryptée par onde courte. Je la projette sur l’écran principal. »
 
Durant une seconde, Millt crut à une plaisanterie de goût douteux. D’immenses visages avaient été sculptés dans des astéroïdes. Leur taille était si imposante que même un Cuirassé Terran aurait été ridicule à côté. Qui avait bien pût créer pareille merveille, et dans quel but ? La minute de stupeur passée, Millt tourna son attention vers les coordonnées fournies. Ces visages étaient situés à une distance encore très importante, bien trop pour qu’ils aient pût retenir à eux seul l’attention des explorateurs de Lucidum.
 
« Ils sont hors de portée des scans minéraux, s’étonna Millt. Comment les avez-vous trouvés ? »
 
La réponse ne se fit pas attendre, tandis que le vaisseau d’exploration transmettait ses relevés radars. La petite expédition terranne n’était pas la première à arriver sur place. Plusieurs autres vaisseaux grouillaient déjà autour des visages, comme en ébullition eux aussi. C’était l’activité de ces vaisseaux qui avaient poussé les explorateurs à pointer leurs photoméras dans la direction des sculptures spatiales.
 
Bien que l’activité des deux navires terrans soit minimale, il n’était pas impossible qu’ils aient été repérés. Qu’il s’agisse de pirates ou de renégats importait peu, ces vaisseaux inconnus ne feraient certainement aucun cadeau aux loyalistes terrans. Il fallait agir vite, et bien. Le repli semblait être la stratégie la plus sûre, lorsque l’enseigne Bail rapporta quelque chose de très étrange.
 
« Mon adjudant, dit-il la voix tremblante, je ne comprends pas… Ce ne sont pas des vaisseaux Terrans. »
 
Millt se jeta sur l’écran de contrôle de Bail. Effectivement, l’IFF ne les reconnaissait absolument pas. Ces formes ne correspondaient à aucun navire, récent ou ancien, des Terrans. C’était Bail l’expert en cryptologie du vaisseau, pas Millt. D’un regard, l’adjudant demanda l’avis de son enseigne. Que pouvaient bien être ces navires ? De toute évidence pas des Vajras.
 
« C’est très difficile à dire à cette distance. Ils me rappellent les anciens vaisseaux Aurorans, peut-être grandement modifiés certes, mais.. Je ne peux l’affirmer de si loin. Ce n’est qu’une impression générale. »
 
Millt alla s’asseoir dans son petit siège de commandement, et considéra longuement la situation. Le vaisseau de Lucidum ainsi que sa corvette avaient coupé leurs moteurs, et attendaient son ordre. L’adjudant n’avait pas la moindre envie de risquer sa vie inutilement, mais en l’occurrence, le cours de l’histoire Terranne dans cette galaxie pouvait basculer. Car, si aucun des Terrans n’osaient l’admettre à voix haute, tous avaient leur petite idée quant à l’origine de ces visages. Tous espéraient qu’il s’agisse d’un message laissé par les Sauveurs.
 
« Que le navire de Lucidum Futurae se replie jusqu’à Terra Quartus rapporter de nos découvertes. Il prononçait les mots lentement, comme s’ils étaient difficiles à sortir. La corvette ‘Sundance’ restera sur place et assurera l’observation de l’opération des navires inconnus. En cas de problème, n’étant pas suffisamment armés pour les affronter, nous nous replierons à notre tour. »
 

Personne ne trouva à redire à ce plan, qui était le plus prudent de toute évidence. Les civils de la Guilde se replièrent, puis le Sundance  se posa sur un astéroïde, coupa ses systèmes d’énergie secondaires, et se mit à observer patiemment les vaisseaux non-Terrans. Ne restait plus qu’à voir quelles étaient leurs intentions vis-à-vis de ces gigantesques sculptures.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Jeu 18 Aoû 2016 - 12:53

Kara Ecks




Après avoir difficilement bourlingué jusqu'à Port Liberum, a la fin de toute une saison de chasse et de piraterie, le Capitaine Ecks, s'était enfin permis de prendre quelque jours de repos. Son navire avait besoin de réparations, et son équipage de dépenser son butin durement acquis.
Femmes, alcools et divers stims, peut lui importait tant que ses hommes lui revenaient frais et dispos pour leur quart, et gare à ceux qui ne se montraient pas. La punition était à la hauteur de sa réputation sans pitié.

Ce repos, néanmoins, fut de courte durée. En effet, certains de ses hommes rapportèrent à son second, Gherart Blackbone, que quelque chose agitait les Seigneurs. Et ce quelque chose se situait peut après la frontière des Débris.
Le Conseil avait, dit-on, envoyé plusieurs dizaines de frégates légères en investigation vers cette zone morte de l'espace. Qui avait-il là pouvant bien susciter tel intérêt? Kara était bien décidée à le savoir. Toute richesse potentielle était bonne à prendre, dût elle pour cela s'attirer les foudres des autres pirates.
Aussitôt que les réparations furent terminées,  l'équipage complet fut rappelé à bord, et le cap donné. Le Vindicare Sanglant se désolidarisa de Port Liberum, manœuvra afin de s'éloigner de quelques kilomètres, puis déchira l'espace en actionna ses propulseurs hyperspatiaux. Kara aurait pu choisir d'utiliser les antiques propulseurs de l'Enginarium Psykana du vaisseau afin de faire un saut dans le Warp, mais elle ne faisait pas confiance à l'Immaterium et tout ce qui s'y trouvait. Et puis, cela faisait longtemps qu'aucun psyker n'avait mis les pieds sur ce navire, aussi valait-il mieux jouer la carte de la sécurité.

Le saut ne dura que quelques heures, et la sortie de l'hyperespace se fit sans encombre.
Quelques instants seulement après leur sorties, deux frégates légères se dirigèrent vers le vaisseau corsaire, le bombardant de demandes d'identifications. Alors qu'elle recevait en canal prioritaire un message provenant d'une des deux frégates lui demandant ce qu'elle " foutait ici, dégagez avant qu'on vous atomise", l'autre finit par identifier son navire. Activant immédiatement ses bouclier, elle entreprit une manœuvre d'évitement afin de s'éloigner.

Kara réagit instantanément, les bioports de son trône de commandement transférant son message en un quart de seconde dans le vaisseau :

"A tous les membres d'équipage, nous entrons en mode combat. Escouade d'assaut activées. Aucun prisonnier!"

Alors que la deuxième frégate, à son tour, activait ses boucliers et effectuait une manœuvre d'évitement, le Vindicare se mit en position et tira. Ses doubles rangées de Canon Lance lachèrent leurs salves d'énergie ultra concentrée, ne laissant aucune chance aux frégates, qui explosèrent dans deux nuages de débris surchauffés.

Les autres vaisseaux, au nombre de sept, qui orbitaient autour de l'anomalie, se mirent en mouvement. L'un d'entre eux tira une salve d'ogives nucléaires, mais les boucliers disrupteurs du Vindicare étaient déjà activés, et la salve n'eut aucun autre effet que d'illuminer l'espace environnant d'une lumière équivalente à celle d'un petit soleil. Crevant cette boule d'énergie, le vaisseau corsaire s’élança au combat, tirant plusieurs salves de torpilles armaggedon vers ses opposants qui ne faisaient pas le poids. Deux autres frégates furent annihilées, et une troisième, atteinte par la vague destructrice libérée par les torpilles, fut coupée en deux sections distinctes qui se mirent à dériver de deux côtés différents. L'un des capitaines, prit de panique, décida que le jeu n'en valait pas la chandelle et sauta dans l'hyper espace, quitte à ce que son Seigneur le punisse de manière exemplaire pour sa lâcheté.

Les trois frégates restantes essayèrent de s'organiser pour détruire le Vindicare. Deux d'entre elles firent en sorte de le prendre en tenailles, mais les Canons Lance  du cuirassé corsaire mettaient leurs boucliers à rude épreuve. La troisième frégate lui faisait face.
Kara ordonna la pleine puissance aux moteurs. Arrivée à une dizaine de kilomètres de son opposant, elle lança les tubes d'assauts, des barges hautement blindées à l'avant et équipées de boucliers puissants, chargées d'hommes avides de sang et excités par les drogues de combat. A leur tête se trouvait Gherart, le Space Marine. L'équipage pirate de la frégate n'avait pour ainsi dire aucune chance.
Laissant son second se charger de sa cible, Kara concentra ses tirs sur l'une des deux frégates restantes, dont les boucliers finirent par tomber. Sa structure fut mise en pièce morceaux par morceaux par les tirs des macros-canons, qui ne laissèrent lorsqu'il s'arrêtent qu'un squelette démantibulé, dérivant dans la vide.

Alors que la dernière frégate essayait de s'enfuir, un tir concentré sur son pont de commandement finit par l'immobiliser. Ses moteurs, ses générateurs, ses tourelles et ses boucliers se désactivèrent un à un, laissant un vaisseau éteint, son équipage enfermé, condamné à une mort lente par asphyxie.

Kara reçu un message de son second, provenant de la dernière frégate :

"-Capitaine, nous sommes maîtres du vaisseau. Aucun prisonniers. Quels sont vos ordres?

-Laissez libre cours à votre imagination, Gherart. Pillez moi tout ça et revenez.

-A vos ordres, Capitaine."

La voix de l'antique Space Marine laissait transparaître un soupçon d'amusement.
Alors que les barges d'assaut se libéraient de la frégate et revenaient vers le Vindicare, les moteurs d'hyper-saut de leur victimes connurent une surcharge et explosèrent, créant un micro trou noir et aspirant la frégate et le reste de l'équipage encore vivant dans l'Immaterium, les condamnant à un sort pire que la mort.

Le Vindicare était victorieux. Mieux encore, il n'avait subit que des dégâts minimes, ses générateurs de boucliers ayant encaissé le plus gros des tirs ennemis.

Kara dirigea son vaisseau vers les artefacts avec circonspection, puis effectua un scan complet

"-Mais qu'est-ce que c'est que ça? Gherart, a tu déjà vu pareilles sculptures?

-Jamais, madame. En tout cas, jamais dans l'espace ni représentant une telle race xéno. Mais de ce taille et sur une planète, oui.

-Mmmmh. Et que préconiserais-tu?

-A mon avis, nous devrions le détruire. Ce genre de choses n'apporte jamais rien de bon, vous pouvez me croire.

-Bien, je vais te faire confiance sur ce coup l..... Que? Boucliers au maximum! Parés au combat!"

Les senseurs passifs du Vindicare avaient reçu un échos anormal. A priori, un vaisseau avait dû se cacher dans le champ d'astéroïde. Kara lança un message à la ronde, prête à faire feu et à prendre la fuite si le besoin se faisait sentir.

"Qui que vous soyez, identifiez vous, ou j'annihilerais ce champ d'astéroïdes. Vous avez vu la puissance de ce vaisseau, aussi n'essayez pas de me surprendre. Je suis le Corsaire sans maître Kara Ecks. Une dernière fois, identifiez vous. Vous avez dix secondes avant que je ne libère les enfers."

Le Vindicare, tous boucliers actifs, se tenait prêt à libérer toute une salve d'ogives armaggedon sur la zone d'astéroïde puis à sauter dans l'hyperespace....




Dernière édition par Pylz le Mar 23 Aoû 2016 - 21:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Dim 21 Aoû 2016 - 23:08

Tout l’équipage du Sundance était resté silencieux durant le terrible affrontement spatial qui avait secoué la zone autour des sculptures spatiales. Un puissant navire de type Cuirassé était sorti de l’hyperespace à proximité immédiate des anomalies, et avait rapidement engagé la nuée de frégates qui s’y trouvait déjà. L’engagement, massif, fût néanmoins fort déséquilibré. Les frégates n’hésitèrent pas à user d’antiques ogives atomiques, tandis que le cuirassé lançait salve après salve de ce qui semblait être des macro-canons et des Lances.
 
« Bon sang, Bail, lâcha finalement l’adjudant Millt, tu avais raison. Ce sont des vaisseaux aurorans. »
 
Le doute n’était pas permis, les Aurorans étant les seuls à utiliser de canons Lances. De plus, leurs tactiques d’engagement (à courte portée, usant d’abordages et de salves de macro-canons au corps-à-corps) était typique des anciennes factions aurorannes. Cependant, il y avait plusieurs choses qui ne collaient pas. La présence d’Aurorans dans cette galaxie était déjà motif de stupeur, mais ces vaisseaux étaient hautement modifiés, d’après Bail. Une sous-faction renégate ? Des pirates ? Des Xénos ayant capturé des vaisseaux humains ? Impossible de le dire à une telle distance.
 
« Soldats, aboya Millt, profitons de cette distraction pour nous rapprocher. Navigateur, rapproches-nous le plus possible, puis poses-nous sur un astéroïde dès que le combat semble se terminer. Artilleur, charges les lance-missiles, on ne sait jamais. Bail, actives le radar actif brièvement, qu’on sache si d’autres vaisseaux se cachent dans les environs. Maintenant ! »
 
Comme un seul homme, l’équipage se mit en action. Le Sundance était un navire modeste, bien moins imposant que la plus petite frégate auroranne. Mais il embarquait cependant assez d’armement pour faire comprendre à ses ennemis qu’il ne se laisserait pas tuer sans combattre. Enfin, ça, c’était en cas de combat contre une frégate. Le cuirassé était un poisson beaucoup trop gros, qui pouvait vaporiser le Sundance avec une demi-salve de Lances.
 
L’engagement spatial s’acheva abruptement lorsque la dernière frégate implosa, des conséquences d’une surcharge de ses moteurs Immaterium. Ceci ne faisait que confirmer les soupçons de Millt quant à la nature auroranne de ces vaisseaux. Cependant, cela ne l’intéressait pas tant que cela. Ce qui l’inquiétait, c’était que d’un seul coup, la zone de combat était devenue bien silencieuse.
 
« Navigateur ! Coupez les moteurs ! Faites-nous dériver jusqu’à un astéroïde et posez-nous en douceur ! »
 
Durant quelques minutes, qui semblèrent être une éternité à l’équipage du Sundance, le vaisseau se laissa porter par son inertie, tous systèmes éteints, cherchant tant bien que mal à atterrir sans faire de bruit. Malheureusement, le navigateur, quoique bien formé, n’était pas le meilleur pilote de la flotte terranne. Le doux impact du Sundance sur un petit astéroïde produisit des vibrations qui, à coup sûr, attireraient l’attention. Ne restait plus qu’à espérer que le cuirassé soit trop occupé pour venir fouiller le champs d’astéroïde avec…
 
"Qui que vous soyez, identifiez-vous, ou j'annihilerai ce champ d'astéroïdes. Vous avez vu la puissance de ce vaisseau, aussi n'essayez pas de me surprendre. Je suis le Corsaire sans maître Kara Ecks. Une dernière fois, identifiez-vous. Vous avez dix secondes avant que je ne libère les enfers."
 
Ce « Ecks » ne plaisantait pas. Le champ d’astéroïde était vaste, et il faudrait plusieurs heures au cuirassé avant de détruire le roc où se cachait le Sundance, mais… Le temps jouait en la faveur du corsaire. Sitôt que la corvette terranne tenterait de décoller, elle se ferait locker et pulvériser par un tir de Lance. Pris au piège comme des rats, les Fils de Terra n’avaient d’autre choix que d’user de diplomatie. Les renforts de Terra Quartus, si tant était qu’ils viendraient, n’arriveraient que bien après que le dernier astéroïde du champ n’ait été pulvérisé par des tirs en série de Lances.
 
« Ici l’adjutant Veno Millt, commença le Terran d’une voix hésitante, je comande la corvette T.L.N.S. Sundance. J’appartiens à la Légion ‘Hominis Expansionis’, faisant partie des Guildes Terrannes Unies. Je… Nous pensions être les seuls humains à avoir survécu et à avoir atteint cette galaxie. C’est… C’est un choc pour nous que d’autres, fussent-ils corsaires, se soient enfuis de la Voie Lactée. »
 
L’adjudant tenta de réfléchir à quoi dire. D’un côté, ces hommes étaient des pirates, qui n’avaient pas hésité un instant à s’entretuer pour le contrôle de la région. Ils avaient usé avec brutalité d’ogives nucléaires, de canons Lances et de vagues d’abordages. De toutes évidences, ils n’étaient qu’à peine plus civilisés que les Orks de la Voie Lactée. Cependant… C’était le premier contact avec des humains non-Terrans dans cette galaxie. Peu importait les risques, cette rencontre pouvait tout changer.
 

« Ecoutez, j’ignore si vous pensiez être les seuls survivants vous aussi, mais je pense que c’est une opportunité unique. Cette galaxie est extrêmement hostile, bien davantage que la Voie Lactée ne l’avait été durant la première vague de colonisation humaine depuis Terra Primus. Vous n’avez pas de maître, Karak Ecks, mais peut-être êtes-vous en contact avec un organisme dirigeant ? Ou bien avec d’autres nations humaines ayant survécu ? Je ne suis pas habilité à parler au nom des GTU, mais je suppose que vous serez récompensé si vous mettiez en contact les Terrans avec d’autres factions humaines ayant échappé aux Purges Eidôlonnes. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Lun 22 Aoû 2016 - 10:29

La réponse était parvenue sans encombres au Vindicare, toutefois Kara ne leva pas les boucliers du vaisseau, c'est à peine si elle daigna désactiver ses systèmes de visée. En effet, si elle avait appris une chose au cours de ses années de piraterie, c'était bien que quand on était indépendant, on ne pouvait faire confiance à qui que ce soit dans les profondeurs de l'espace.
La capitaine pirate laissa s'écouler quelques secondes, puis envoya un message réponse, accompagné d'une demande d'accès vidéo. Elle aimait savoir à qui elle avait affaire quand des négociations avaient lieu.

<<Laissez moi vous souhaiter la bienvenue dans les Débris de Nécromunda, adjudant>>

Un rire métallique, en fond, se fit entendre.

<<C'est étrange que vous pensiez être les seuls à vous en être sortis. Nous autres, bien qu'isolés, avons toujours su que d'autres s'étaient probablement enfuis, ne serait-ce que par logique. Pensiez vous sérieusement qu'un territoire aussi vaste que le cancer qu'était l'Impérium Auroran soit tombé en ruine sans que quelques uns se soient échappés? Sottises. Bref.>>

Elle marqua une pause, laissant à son interlocuteur le temps de digérer la pique qu'elle venait de lui lancer.

<<Adjudant, reprit-elle avec un ton ironique, loin de moi l'idée de vous faire passer pour un idiot, mais je ne crois pas que vous ayez compris le terme "sans maîtres". Vous êtes ici en territoire pirate. Territoire sous la férule d'un conseil pirate, certes, mais rien ne garantis pour autant la sécurité d'un vaisseau étranger, quel qu'il soit, dans ce secteur. Pour ma part, je suis sans maître, indépendante, si vous préférez. Mon équipage et moi même ne sommes, de fait, guère appréciés par nos pairs.>>

Un nouveau rire métallique, plus fort, retentis.

<<Un peu de tenue, Gherart. Nous sommes en présence de gens civilisés.>>

Le ton, une nouvelle fois, était ironique.

<<Pardonnez mon Second, mais le sarcasme est devenu au cours des siècles une seconde nature, chez lui. Pour en revenir au sujet, je ne pense pas que vous désiriez vraiment entrer en contact avec le Conseil des Seigneurs des pirates nécromundiens. Vraiment pas. Et je dis cela pour votre sécurité. Sachez néanmoins que mes paroles ne représentent pas l'avis général des autres, et que peut-être un Seigneur pourrait trouver son compte dans ce contact. Mais je ne parierais pas ma vie là-dessus, si j'étais vous. En outre, considérez que vous traitez avec moi, et moi seule. Et vous êtes ici en territoire spatial que je revendique comme mien. Comprenez vous et acceptez vous cette revendication?>>




Dernière édition par Pylz le Mar 23 Aoû 2016 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Lun 22 Aoû 2016 - 12:40

La pirate souhaitait entrer en communication vidéo. Soit. C'était déjà un bon signe qu'elle ne souhaite pas exterminer sur-le-champs les Terrans. Afin de ne pas froisser son "hôte", Millt autorisa l'accès image sitôt la demande reçue. Il apparut dans la tenue standardisée des équipages de navires spatiaux Terrans. Un uniforme renforcé, pouvant résister temporairement au vide spatial, et à quelques tirs directs d'armes modérément puissantes. Pas une tenue de combat, certes, mais malgré tout le produit de plusieurs siècles de doctrines militaires spatiales terrannes.

Adjudant Veno Millt:
 

Heureusement que le casque recouvrait intégralement le visage de l'adjudant, car il ne pût s'empêcher d'ouvrir la bouche d'étonnement devant l'arrogance de la corsaire. Ainsi donc, eux aussi étaient isolés, mais ils étaient "persuadés" qu'il y aurait d'autres survivants. Allons bon. Et par quel miracle, eux, étaient-ils arrivés dans cette galaxie ? Avaient-ils eux aussi été secourus ? Ces vermines ? Que les Sauveurs souhaitent préserver les Terrans, c'était logique, étant un phare de civilisation dans la Voie Lactée. Mais des pirates ?

"Si je puis me permettre, hasarda Millt, comment vous êtes-vous retrouvés dans cette galaxie ? La Voie Lactée était bien trop éloignée pour un voyage PRL classique. Nous..."

Il réfléchit quelques instants à sa formulation. Peut-être que le Conseil des Amiraux préférait garder secrète l'intervention des Sauveurs. Autant ne pas tout dévoiler au premier capitaine corsaire venu. Mieux valait laisser sous-entendre tout en n'explicitant pas le trou de ver qui avait été ouvert au-dessus de Terra Secundus.

"Nous avons reçu de l'aide."

De toute évidence, cette corsaire n'allait rien apporter de bon en terme diplomatique aux Guildes Terrannes Unies. Elle était l'équivalent -auroran, certes- des pirates Terrans qui s'attaquaient parfois aux convois des Guildes voire des Légions s'aventurant un peu trop loin des sentiers battus. Même les Légions renégates étaient plus organisées (bien qu'elles refusent toujours de coopérer entre elles, au grand bonheur des amiraux Terrans).

Ce qui était plus ennuyeux, c'était qu'elle revendique ce territoire riche en ressources pour son seul et unique compte. Cette Kara semblait indépendante du "Conseil" des pirates, et avait la puissance de feu nécessaire pour dissuader d'éventuels intrus. N'ayant de toutes façons pas la puissance requise (et de très loin) pour mettre en tort cette corsaire, Millt ne pouvait qu'acquiescer.

"Ce champs d'astéroïde est à vous, Kara Erks. Vous l'avez pris aux vaisseaux que vous avez vaporisé."

Il était vrai que sans la diversion apportée par le cuirassé, le Sundance n'aurait jamais pût s'approcher autant des anomalies spatiales qui avait piqué l'intérêt de son équipage. Ces vestiges étaient néanmoins dignes d'attention. Ne restait plus qu'à espérer que la corsaire soit raisonnable.

"Cependant, mon équipage et moi pensons que ces sculptures pourraient nous mener sur la piste d'une civilisation très avancée existant dans cette galaxie. Nous permettez-vous de nous approcher pour effectuer quelques relevés de ces anomalies ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Lun 22 Aoû 2016 - 13:18

Son interlocuteur était engoncé dans un uniforme militaire. Il était affublé d'un grade. C'était une nation organisée, donc. Mieux valait ne pas leurs tirer dessus et risquer de rameuter une flotte de guerre, se dit Kara.
Elle même portait un mélange hétéroclite d'armure carapace et de trophées gagnés en combat ou lors de pillages.

Kara Ecks, dans sa tenue habituelle:
 

Elle considéra quelques secondes encore le terran, le laissant finir son discours, puis lui répondit :

<< Si vous souhaitez établir un semblant de relation de confiance, il faut que cela vienne des deux sens. Visiblement, vous semblez penser être les seuls à avoir bénéficié de l'aide des Sauveurs. Laissez moi vous détromper. Mes parents, l'Aurore les garde - elle eut un rire bref après cette phrase réflexe - ont vécu la Chute et la fuite. Et il reste encore bien des témoins en vie de cette époque dans les Débris.>>

Une ombre gigantesque se déplaça derrière elle.

<< Mon Second lui-même pourrait vous conter tout ça en détails. Et même des histoires venues d'époques oubliées, si l'envie lui en prenait. Mais cela m'étonnerais grandement.>>

Elle eut un sourire quelque peut condescendant, sûre d'elle.

<<Quoiqu'il en soit, il était question de confiance. Vous reconnaissez ma possession sur ce territoire, bien. Vous savez maintenant que vous n'êtes pas seuls dans cette galaxie. Je vais encore tenter de vous mettre à l'aise, parce que je vous sens d'ici souiller vos pantalons, adjudant Millt. Sachez que ce champ d'astéroïdes me conviendrait parfaitement pour y rester quelques temps. Voire plus.>>

L'ombre s'approcha encore, dévoilant ce qui semblait être deux yeux rougeoyants, culminants à quelques deux mètres soixante de hauteur.

<<Mais je vais me montrer magnanime. Ces choses, derrière nous, m'intriguent, quoique puisse en dire Gherart. Je vais vous autoriser à les étudier en même temps que moi, peut-être que cela nous sera bénéfique à tous les deux. Néanmoins, j'impose une condition. Prenez une navette afin de venir à mon bord. Vous-même, adjudant, ainsi que trois hommes de votre choix. Sans armes. Je vous assure personnellement qu'aucun mal ne vous sera fait; de tout manière,  si j'avais voulu vous détruire, ce serait déjà fait, et je pense que vous ne valez pas tant que ça en temps qu'otage. Ainsi, nous pourrons négocier de manière plus... sympathique.>>




Dernière édition par Pylz le Mar 23 Aoû 2016 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Lun 22 Aoû 2016 - 21:55

Ainsi donc, c’était confirmé. Non seulement les Aurorans avaient bien réussi à fuir la Voie Lactée grâce au soutien de ces mystérieux anges, mais en sus, ils les avaient également baptisé « Sauveurs » en langue commune. Une telle coïncidence pouvait signifier deux choses : Soit leur action était telle que seul ce mot convenait à les décrire, soit quelque chose de subconscient les poussait à les appeler ainsi. Peut-être un programme implanté dans l’esprit de ceux qui passaient par les Trous de Ver ?
 
L’adjudant Millt chassa ces pensées hérétiques de son esprit. Après tout, ils avaient sauvé les Terrans de l’extinction, quand bien même ils tenteraient de contrôler mentalement les humains, ces Sauveurs méritaient bien toute l’adoration imaginable. A quoi bon se lamenter, mieux valait les servir que d’être exterminé par les Eidôlons. Mais toutes ces réflexions n’étaient alimentées que par le fait que les Aurorans comme les Terrans avaient employé l’exacte même expression pour désigner ceux qui les avait protégé du Torrent de Fer, aussi décida-t-il de ne pas partager ces questions avec son équipage.
 
 
Consciente de l’avantage que son cuirassé avait sur la corvette terranne, la corsaire se complaisait à rappeler à ses invités que c’était elle qui commandait, et qu’elle avait droit de vie ou de mort sur chacun d’entre eux. Elle exigea qu’un détachement terran vienne à bord du cuirassé sans arme pour « négocier ».  Aucune marge de négociation pour Millt. Que pouvaient-ils bien faire, eussent-ils eu des armes à bord ? Ce cuirassé embarquait potentiellement des milliers de pirates, le rapport de force était équivalent à un chien tentant de morde un char Baneblade de l’ancien Imperium.
 
« Très bien, Karak Ecks, concéda l’adjudant, nous allons venir à bord, moi et trois de mes subordonnés. Cependant notre corvette est trop petite pour emporter une navette, nous allons devoir poser le Sundance dans son ensemble. Ne vous en faites pas, notre vaisseau est … Très modeste. »
 
Pour corroborer ses dires, Millt ordonna à son navigateur de décoller de sa cachette et de se mettre en route à rythme lent vers le navire auroran. La corvette était à peine plus grande qu’un bombardier lourd, et de toute évidence ne représentait absolument aucune menace pour un cuirassé de cette taille. Millt ne jugea pas bon de le préciser, mais c’était la moitié de l’équipage du Sundance que la corsaire s’apprêtait à recevoir sur son vaisseau.
 
L’adjudant ordonna à Bail de rester à son poste de communication/cryptologie, en compagnie du navigateur, d’un artilleur ainsi que du responsable des scans et des analyses radars. A  quatre, ils pourraient naviguer autour des anomalies, les analyser, et en cas de besoin, envoyer une volée de missiles. C’était bien tout ce que pouvait faire le Sundance désormais. De toute façon, ils mourraient tous, ou rentreraient tous ensemble.


« Madame Ecks, se permit Millt, je me permet humblement de poursuivre nos négociations et discussions d’une salle où je pourrai accéder à une image holographique de la zone des anomalies. Ainsi, je pourrai commander le Sundance à distance, et continuer à donner des ordres en urgence si jamais la situation l’exigeait. La connexion vidéo était toujours active, et Millt faisait de son mieux pour cacher son stress, mais il n'avait pas vraiment été entraîné pour faire face à une telle situation. Il était un excellent commandant d'escorteur, mais un grand débutant en diplomatie. J’ai bon espoir qu’il s’agisse d’un indice des Sauveurs pour retrouver leurs traces, mais je crains qu’un mécanisme de défense ne soit en place pour empêcher le premier Xénos venu de suivre la piste. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Mar 23 Aoû 2016 - 12:25

Kara tiqua deux fois. Alors, elle reprit l'adjudant :

<< Pour vous, adjudant, ce sera Capitaine Ecks, merci. Bien, dirigez votre corvette vers la baie d'arrimage principale. Je vous y attendrais personnellement.>>

Kara termina la communication, et, alors que le Sundance se dirigeait lentement vers le Vindicare, elle emprunta l'élévateur principal, non sans s'être équipée de ses armes, son épée tronçonneuse posée en travers de ses épaules.
Son Second, Gherart Blackbone, l'escortait, ainsi qu'une petite dizaine d'hommes de sa garde rapprochée, composée des meilleurs quartiers-maîtres de l'équipage.
Ils purent voir par la baie d'observation le Sundance emprunter le sas ventral, les lourdes portes se refermer et la pression se rétablir, les énormes souffleurs d'air de la soute entrant en action.
Une fois la pression rétablie, une lumière verte s'alluma dans la baie d'observation, et les portes blastlock s'ouvrirent, permettant au groupe de se diriger vers la corvette.

Celle-ci, d'un état remarquable, semblait minuscule dans la soute caverneuse du Vindicare.    

Le Capitaine Ecks, suivie de son groupe, se dirigea vers la rampe d'accès du Sundance, puis, alors que ses portes s'ouvraient, accueillit ses "invités" avec un sourire carnassier. Edgar tenait ses deux pistolets bolter Fureur en joue, juste au cas-où.

<<Bienvenue à bord du Vindicare Sanglant, Adjudant Millt! J'espère que votre s&jour parmi nous vous sera des plus agréables...>>

Quelques uns de ses hommes rirent de cette pique, les autres affichaient un visage de marbre.




Dernière édition par Pylz le Mar 23 Aoû 2016 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Mar 23 Aoû 2016 - 15:50

Sitôt le Sundance posé dans la soute du cuirassé, Millt et trois autres membres d'équipage sortirent promptement pour faire face à Kara Ecks. Le navigateur, resté à l'intérieur, avait gardé ses moteurs allumés, signe flagrant d'une certaine nervosité. Ces pirates semblaient sans foi ni loi, aussi était-il possible qu’ils veuillent simplement les attirer pour prendre le contrôle de la corvette, potentiellement pour tenter une infiltration des territoires terrans.
 
En cas d’attaque des aurorans, les terrans encore à bord avaient pour ordre de tirer tous les missiles à travers la soute, puis d’enclencher l’hyperpropulsion en direction du cœur du vaisseau. Le Sundance n’aurait pas assez d’élan pour atteindre des vitesses quasi-luminiques, mais au moins ferait-il regretter leur embuscade aux corsaires.


L'atmosphère était moite, et la lumière insuffisante. Des caisses étaient disposées un peu partout sans véritable organisation, ce qui était exactement l'idée que Millt s'était fait de l'intérieur d'un vaisseau pirate auroran. Il cacha son dégoût, et réprima son envie de soupirer profondément à la vue de l'état de la soute. Non pas qu'elle soit endommagée, non, elle semblait parfaitement opérationnelle. Mais ce manque de rangement et cette organisation anarchique avait de quoi faire hérisser les poils de n'importe quel terran. Pour les GTU, l'ordre et la stabilité était tout ce qui séparait l'humanité de l'extermination.
 
Millt offrit un salut militaire à Ecks, puisque ce fût la seule chose qui lui passait par l’esprit. Il avait tout sauf envie de lui serrer la main. Mettant un instant de côté son aversion pour l’univers de la flibusterie, il ne réagit pas face aux moqueries des fripouilles. Il ne fallait pas froisser un chien à ce point plus gros que soi, surtout un chien enragé, sale et débordant de tiques.
 
« Le séjour sera agréable, pour sûr, répondit Millt, si nous parvenons à retrouver la trace des Sauveurs. Bien que nous irions plus vite dans nos recherches en réquisitionnant les moyens des Guildes Terrannes Unies. »
 
L’adjudant avait tellement peu d’espoir dans cette phrase qu’il ne tenta même pas de cacher la frustration dans sa voix. Il savait pertinemment que  les corsaires refuseraient d’impliquer une autre partie, sauf si cela était absolument nécessaire. Et surtout pas avant qu’ils n’aient déjà récupéré un butin intéressant. En tout cas, c’était ainsi que fonctionnaient les pirates terrans (quoi qu’avec beaucoup plus d’élégance et de respect de soi).
 

« Maintenant, Capitaine Ecks, se permit le terran d’une voix douce, pouvons-nous comme prévu nous rendre dans l’une des salles tactiques de votre impressionnant Vindicare Sanglant ? Ainsi, nous pourrons commencer au plus tôt les scans approfondis des anomalies. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Mar 23 Aoû 2016 - 21:37

Le mal que se donnait l'adjudant Millt pour cacher le dégoût qu'elle lui inspirait amusait énormément Kara. Il savait certes utiliser les mots, mais son expression corporelle trahissait ses sentiments réels : il les détestait, mais détestait somme toute encore plus cette situation qui l'obligeait à la caresser dans le sens du poil. Et il allait sans dire qu'elle comptait bien tirer profit de cette situation pour s'amuser encore un peu.

<<Mais bien sûr, Adjudant, dit-elle sans se départir de son sourire, néanmoins je vais vous confier aux bons soins de mon Second, Gherart Blackbone, ici présent, qui vous conduira à l'une des salles de projection du pont d'observation. Non, j'ai mieux.>>

Elle se tourna vers le Space Marine, avant de reprendre :

<<Gherart, auriez vous l'obligeance de conduire nos hôtes dans la baie d'observation du pont de commandement? Et restez avec eux, je vous prie, ajouta-t-elle en se retournant vers les terrans. Pour ma part, j'ai à faire, je vous rejoindrai un peu plus tard.>>

Et, sur ces mots, le Capitaine s'en fut vers l'élévateur principal, accompagnée de son escorte. Gherart Blackbone resta sans bouger, toisant ses interlocuteurs, avant de s'adresser à eux, la voix déformée par les communicateurs Vox de son casque :

<<Suivez moi. Une fois passée la baie d'observation de la soute, votre Corvette pourra se désarrimer. Nous pouvons vous fournir de l'aide technique pour réviser vos propulseurs si besoin est, mais ce service n'est pas gratuit. Comme vous l'a signifié le Capitaine Kara Chaînes-de-Sang, elle vous rejoindra plus tard. >>

Et il se retourna, se dirigeant vers le sas, ne semblant pas leur accorder plus d'importance que des enfants.

Gherart Blackbone, Second du Capitaine:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Alaric83
Narrateur
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 03/07/2016

Feuille de personnage
Identité du héros: Grand Amiral Qi
Espèce: Humain
Nationalité: Terranne

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Mer 7 Sep 2016 - 12:09

Comme le souhaitait leur hôte, Millt et son escorte quittèrent la baie d'observation, suivant ce qui semblait tout être un antique Space Marine à travers les coursives du vaisseau. L'adjudant avait souvent entendu parler de ces guerriers mythiques, qui avaient fait la grandeur de l'Imperium Auroran. Malheureusement, ils avaient été bien trop peu nombreux pour faire face aux vagues infinies des Eidôlons.

Le terran se rappela des consignes de sa formation, en cas de rencontre avec des Marines affiliés au Chaos : Se replier, et les bombarder depuis l'orbite. Ne jamais tenter d'engager le combat au contact. Il ne put s'empêcher de sourire, considérant qu'il était forcé d'en suivre un, à une distance déplaisante. Mais, après tout, si ces humains s'étaient éloignés de l'Aurore, cela ne voulait pas pour autant dire qu'ils avaient rejoint le Chaos. Tous les pirates aurorans n'étaient pas forcément corrompus. Du moins, c'est ce qu'espérait fortement Millt.

Tout en marchant, il fit quelques tests de son holocommunicateur. Bail répondit instantanément, preuve que les communications n'étaient pas brouillées. Un bon point. La corvette était en train de s'éloigner du cuirassé massif, et s'apprêtait à se mettre en route pour les anomalies exogéologiques. Le propulseur de la corvette était encore en parfait état de marche, aussi avaient-ils poliment décliné l'offre du Marine. L'équipage terran savait ce qu'il avait à faire, Millt leur faisait entièrement confiance.

Comme il s'en doutait, le Vindicare était un navire gigantesque, et il leur fallut un long moment pour arriver jusqu'au pont de commandement. Là, des dizaines de techniciens s’affairaient à diverses tâches que l'adjudant ne comprenait guère. Certes, un cuirassé demandait énormément de membres d'équipage, mais à quoi s'occupaient tous ces matelots ? Le navire était à l'arrêt, aucun autre vaisseau n'était à l'horizon, à part la corvette terranne. Peut-être que le niveau d'alerte n'avait pas été redescendu ? Ou peut-être que les protocoles aurorans différaient énormément des protocoles terrans, qui avaient eux l'habitude de ne pas s'agiter plus que de raison, laissant souvent leurs vaisseaux s'occuper "passivement" de la détection de nouvelles données.

Toujours était-il que d'ici quelques minutes, le Sundance arriverait à portée des "visages" gigantesques, et pourraient commencer un scan détaillé. Il semblait que les premiers mineurs, ainsi que les frégates pirates, n'avaient osé trop analyser ces reliques, certainement par peur de déclencher quelque chose d'inattendu. Millt n'avait pas ce soucis. Il était dans la gueule du loup, et la situation pouvait difficilement empirer.

"Bail, ici Millt, commença l'adjudant. Enclenche tous les appareils capables de relever des données. Je veux savoir exactement ce que sont ces anomalies, et s'il ne s'agit vraiment que de sculptures. Trouve-moi tout ce que tu peux, et tiens-moi informé au fur et à mesure de ce que tu découvres. Je garde le canal audio ouvert. Les Sauveurs nous gardent."

"J'ai l'impression que les Sauveurs nous observent, mon adjudant."

La remarque de Bail déclencha une grimace chez Millt. Quel pathétique spectacle offrait les Terrans, si jamais les Sauveurs étaient vraiment en train de les observer. Soumis par des pirates aurorans. Quelle tristesse. Ils comprendraient certainement qu'une corvette n'avait absolument aucune chance contre un cuirassé, mais quand bien même, ce n'était pas glorieux. Le terran se mit à rêver qu'une flotte de la Gloria ou de l'Ignis saute d'hyperespace dans la minute, mais il savait bien qu'il faudrait de nombreux mois avant que quelque renfort ne leur provienne des Légions Terrannes. Jusque-là, ils étaient seuls avec ces hors-la-loi. Enfin, relativisa-t-il, cela valait mieux qu'être entouré de Xénos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pylz
Organisateur
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 24
Localisation : Administratum Asyos

Feuille de personnage
Identité du héros: Kara Ecks
Espèce: Humain
Nationalité: Pirates Necromundiens

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Mer 7 Sep 2016 - 21:52

Après avoir traversé la salle de la Cognitae du pont de commandement, Gherart s'arrêta devant une double porte métallique et massive, décorée de volutes intrigantes et d'enluminures représentant divers vaisseaux, et d'autres, plus sombres, ce qui semblait être des démons. Au-dessus de la porte, en lettres écrites dans un argent à la patine ternie, était écrit "Immaterium Observatoris".
Le space marine attendit quelques instants, puis la porte s'ouvrit en coulissant sans un bruit. Les terrans auraient presque put croire qu'elle allait grincer dans des gonds en fer, tant l'atmosphère et l'architecture interne du vaisseau rappelaient celles d'une antique forteresse.

Des appliques murales s'illuminèrent une à une, éclairant la salle d'une lumière violette diffuse. Les dimensions de l'Observatoris étaient impressionnantes. La salle, circulaire, faisait dans les trente mètres de diamètre; le plafond, perdu dans la pénombre, culminait à une bonne dizaine de mètres de haut.
Partout, des enluminures, des colonnades et des sculptures gothiques ornaient la salle. Il y avait même, au fond, une bibliothèque emplie d'authentiques livres reliés de cuir. La plupart étaient, disait-on, écrits à la main. Et leur lecture était réservée aux psykers avertis. Autant dire que personne à bord du Vindicare, pas même Kara, n'avait osé ne serait-ce que les effleurer. Au centre de cette salle trônait une table ronde et massive, qui s'illumina à son tour, projetant au dessus-d'elle une représentation holographique de l'espace environnant le vaisseau.

Gherart laissa les terrans pénétrer dans la salle, puis alla se placer devant la table holographique. Il avait retiré son casque, révélant un visage buriné. Une cicatrice le barrait de part en part, et son œil droit avait été remplacé par un implant. Une autre cicatrice partait de sa joue gauche et remontait jusqu'à la racine de ses cheveux noirs et rasés très courts. Au dessus de son arcade gauche trônaient trois clous plats argentés, obscures distinctions obtenues après un antique haut-fait d'armes. Il toisa les terrans quelques secondes, puis parla, d'une voix solennelle :

<< Vous vous trouvez dans l'une des salles les plus anciennes du vaisseau. Elle remonte à la construction même du Vindicare, plus d'un millénaire avant vous.  Je n'ai moi-même pas connu cette époque.>>

Sur ces mots, une vibration légère se fit sentir, et la pénombre dans laquelle se trouvait le plafond déclina peu-à-peu, révélant une coupole d'observation, dont le cache de protection métallique se retirait lentement, permettant aux occupants d'apercevoir étoiles et astéroïdes, et gigantesques, les visages taillés dans le roc. Un petit point, le Sundance, flottait devant les étranges sculptures.

<< Comme son nom l'indique, l'Obersvatoris Immaterium servait aux psykers du bord les plus compétents à sonder les tréfonds du Warp lors d'un saut. Mais la dernière utilisation de cette salle en tant que telle remonte à plus de trois siècles. Néanmoins, il arrive que des énergies maléfiques subsistent, c'est pourquoi je resterais avec vous.>>

Il se retourna, indiquant d'un geste la bibliothèque.

<< Ces archives, au fond, sont interdites à la lecture de quiconque n'est pas issu de la Schola Psykana. Les écrits qui y sont consignés relatent des faits que le commun des mortels ne peut appréhender, aussi vous serez priés de ne pas en approcher.>>

Sur ces mots, plusieurs alcôves s'ouvrirent, sans nul doute suite à un ordre mental du guerrier. Elle contenaient elles aussi des livres, mais également des parchemins et des projecteurs holographiques.

<< Ces bibliothèques-ci, par contre, vous sont ouvertes. Elles contiennent de nombres archives concernant l'histoire du navire, mais également celle de la Via Lactea et de l'Imperium Auroran. Mais rien de critique pour nous, si l'idée vous venait de fouiller l'Histoire pour nous nuire.>>

Alors que Gherart parlait, la coupole d'observation s'illumina de divers indicateurs et graphiques en réalité augmentée.

<< Habituellement, la coupole se dirige par la pensée grâce à des implants noosphériques, mais elle est configurée pour répondre également à des ordres donnés par la voix, si nécessaire. Vous êtes libres d'aller et venir dans cette salle et de consulter ce que vous souhaitez. Malgré son humour... particulier, le Capitaine veut que vous sachiez qu'elle a l'intention de tirer profit d'une collaboration fructueuse, et qu'elle n'a par conséquent aucune l'intention de vous nuire. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à me demander. Je connais également la plupart des ouvrages présents. >>

Il inclina un peu la tête pour pouvoir regarder Millt directement.

<< Adjudant, le Capitaine arrivera d'ici une heure. Elle souhaite vous inviter à partager son repas privé, une fois vos observations terminées.>>

Et ce fut tout. Gherart se tourna vers la table, et sembla laisser son regard se perdre dans la contemplation de l'hologramme représentant l'espace environnant le Vindicare.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://illergan.fr
Filotas
Administrateur
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 01/08/2015

Feuille de personnage
Identité du héros:
Espèce:
Nationalité:

MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   Sam 1 Oct 2016 - 22:41

Cela fait des mois que les pirates et la petite équipe de terrans remuent les astéroïdes à la recherche d'indices quant à l'origine des sculptures. Ces immenses visages de pierre n'ont subis aucun dégât dans le vide, pas même celui de micro impactes. Ce qui est, en terme de probabilités, juste impossible, qui puis est dans un champs d’astéroïdes ! 
De plus, les visages semblent se maintenir en place dans une orbite parfaite à une distance idéale tous le long du champs. De prêt on ne remarque rien, mais c'est sans compter l'instinct de certains enquêteurs qui ont eu la bonne idée d'examiner la scène de très loin, en dehors du champs de pierres. Et là, c'est tous simplement remarquable. Les monuments ceintures le champs tel un enclos au milieu d'un centre gravitationnel invisible qui les maintient en place. 
De plus, après quelque teste...balistiques, il semblerait qu'un champs gravitationnel inversé repousse tous projectiles qui viendraient percuter les monuments. Ce qui tenterait à expliquer pourquoi ils sont si immaculés de tout impactes. Pourtant, la détection thermique n'a rien donné en surface et en profondeur des visages. Soit leur source est naturel, auquel cas il s'agit d'une nouvelle force inconnue et domptée par les bâtisseurs à l'origine de ces œuvres (peut être un matériau spéciale au cœur du relief ?), ou bien la technique employé n'émet tous simplement pas de chaleur. Une autre hypothèse suggère que le bouclier déflecteur soit émit d'un autre point de l'espace.
Des dizaines d'autres théories plus farfelues sont également à l'étude.

Après interprétation du dessein d’ensemble, et les analyses géologiques, il semblerait que les visages soit une sorte de "gardiens" symboliques cerclant la tombe d'une ancienne planète. Peut être un hommage ? Une frontière gardée ? Un avertissement, tel des têtes plantées sur des piques ?

Quelle serra la prochaine étape ?

-Profaner les sculptures pour atteindre le noyau ?


-Poursuivre les analyses externes ?


- Abandonner le site de fouille et ne plus rien tenter d’incertain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cosmosdomination.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête - Les visages dans l'espace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête - Les visages dans l'espace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maëlys ✯ Des visages dans des cheveux d'or qui… oublient leur vertu
» Protocole en cas d'intrusion dans l'espace aérien.
» L'attaque du titi de l'espace
» LE CONSEIL ELECTORAL DANS L'IMPASSE OU DANS L'ESPACE ???
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmos Domination :: Cosmos Domination :: Civilisations :: Civilisation actives :: Pirates Necromundiens-
Sauter vers:  
top rpg
TOP 50 Rpg
Sawen.net - Annuaire Forum RPGAnnuaire de forums RPG//